l’Appel-Artisan de l’avenir d’un enfant l’Appel-Artisan de l’avenir d’un enfant

Artisan de l’avenir d’un enfant

Bouton Menu Mobiles

Accueil > Pays d’intervention > Burkina Faso

Burkina Faso

Au cœur de l’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso, littéralement « pays des hommes intègres », est un véritable carrefour commercial qui se distingue par son ouverture et son influence culturelle.
Pays enclavé du Sahel, le Burkina Faso souffre d’une richesse limitée de son sol qui réduit ses ressources naturelles. Avec un peu plus de 19 millions d’habitants en 2016, le taux de pauvreté s’établit à 40,1% et le pays demeure à la 183ème place du classement mondial de l’Indice de Développement Humain sur 188 pays.

L’APPEL, présente au Burkina Faso depuis 2001, mène des programmes dans les domaines de la santé, de l’amélioration des conditions de vie et de l’éducation.

Santé

Au Burkina Faso, l’espérance de vie à la naissance s’établit à 59 ans. Près de 95 000 personnes vivent avec le VIH, dont 7700 enfants âgés de 0 à 14 ans. Limiter la propagation des maladies telles que le paludisme, les maladies respiratoires, la tuberculose, la bilharziose ou les MST est un combat quotidien. L’APPEL a donc entrepris des programmes d’éducation à l’hygiène grâce à l’outil pédagogique Balai Santé (créé et développé par l’association). Des parrainages thérapeutiques d’enfants atteints par le VIH sont également réalisés sous la forme d’un suivi médical et alimentaire, et d’un soutien scolaire.

L’insécurité alimentaire, problème majeur du Burkina Faso, touchait 939 000 personnes en 2015. C’est pourquoi L’APPEL se mobilise pour aider à la construction et à l’aménagement d’un Centre de Récupération et d’Education Nutritionnelle à Bobo Dioulasso et pour sensibiliser les populations aux bonnes pratiques nutritives, notamment grâce aux Nutricartes® (outil créé et développé par l’association).

Eau & amélioration des conditions de vie

Avec près de 80% de la population du Burkina Faso en milieu rural, le soutien à l’amélioration des conditions de vie dans les villages est essentiel. Dans le village de Karma, à 200 km d’Ouagadougou, L’APPEL mène un programme de développement par de multiples mini-actions : aide à la rénovation d’une école, programme hydraulique permettant l’alimentation en eau, création d’un jardin potager ou encore augmentation des productions de céréales grâce à la technique culturale Zaï.

Éducation

Au Burkina Faso, plus d’un tiers des enfants ne sont pas scolarisés en primaire et le travail des enfants entre 5 et 14 ans atteint 39,2%. Dans un pays où le taux d’alphabétisation des adultes est seulement de 28,7%, l’accompagnement éducatif est primordial. A Ouagadougou, L’APPEL soutient une maison de quartier (MJCA), lieu d’apprentissage, de culture et de loisirs, dotée d’une bibliothèque et d’un centre d’éducation des femmes. L’APPEL permet également la scolarisation d’enfants grâce au parrainage.

Sources : Organisation Mondiale de la Santé, PNUD, ONUSIDA.